En ce qui concerne l’utilisation d’un piège pour animal nuisible, nous aspirons tous à une maison confortable et sécurisée. Cependant, nous ne sommes pas les seuls à vivre dans les espaces aménagés pour l’habitation. En effet, des animaux nuisibles comme les guêpes et les taupes peuvent s’inviter dans les demeures. Une invasion de ce type d’animaux peut causer diverses sortes de dégâts. Ces derniers ont des retombées économiques, sanitaires et psychologiques que l’on ne peut négliger. Par exemple, personne n’aime sentir la présence d’une colonie de guêpes dans son voisinage. Certaines espèces sont reconnues pour leur agressivité, et en général, toutes les guêpes dès qu’elles se sentent menacées n’hésitent pas à piquer.

En dehors des habitations, les locaux d’entreprises doivent eux aussi être protégés contre les nuisibles. En effet, les marchandises stockées et certains équipements de travail peuvent attirer diverses sortes d’animaux qui sont à la recherche de leurs pitances. Ce sont aussi des espaces parfaits pour les animaux qui recherchent des coins pour installer leurs nids. Les rongeurs comme les souris et les rats peuvent par exemple s’installer dans un bâtiment et sectionner gravement les câblages des installations électriques.

Parmi ceux qui doivent lutter contre les animaux nuisibles, les agriculteurs ne peuvent être oubliés. Les taupes par exemple ne sont pas trop appréciées des jardiniers. En effet, si votre jardin est fertile et riche en vers de terre et que les taupes décident de s’y aventurer, vous aurez un peu de mal à les déloger. Pour chasser ses proies, une taupe créera des galeries et retournera le sol autant de fois que nécessaire. La conséquence de cette activité est que les semis risquent d’être déracinés, et souvent les racines des plantes sont sectionnées.

Lorsque l’on constate les divers dégâts dont les animaux nuisibles peuvent être à l’origine, on conclut aisément qu’il faut les chasser et les éloigner des habitations. On se doit aussi de protéger les jardins, les champs et les bâtiments de diverses sortes. Des pièges variés sont utilisés pour atteindre ce but. Découvrons ensemble des modèles divers de piège à taupe, de piège à souris, de piège à fouine et des pièges à frelons asiatiques.

Les catégories et systèmes de pièges

L’Union Nationale des Associations des Piégeurs Agréés de France est l’organisation qui codifie l’utilisation des pièges et répulsifs contre les animaux nuisibles. Dans les règles, cinq catégories de piégeage sont disponibles.
Ce sont principalement :

Les pièges spécialisés pour animaux nuisibles

Les nuisibles possèdent des caractéristiques éco-éthologiques variées. Pour cela, les pièges utilisés pour les chasser ou les capturer doivent être personnalisés pour être efficaces.

Nous vous proposons une grande diversité de pièges pour animaux nuisibles. Ceux-ci permettent de protéger vos espaces de vie, vos jardins et vos poulaillers avec efficacité. Découvrons donc ensemble quelques pièges pour de multiples animaux.

Cliquez sur l’animal pour définir le piège à utiliser

Les pièges par capture

Dits de catégorie 1, ces pièges capturent avec l’aide d’un appât les nuisibles par contention dans un espace clos. Ce sont des traquenards qui sont tendus pour qu’un animal se retrouve bloqué, mais sans être maintenu. Des exemples concrets de pièges par contention sont les cages à fauves, les cages à pies, les boîtes tombantes et les belettières.

Les pièges entraînant la mort directe de l’animal

Ces pièges de catégorie 2 ont pour objectif de tuer un animal capturé sur le coup. Divers systèmes de détente sont utilisés par ces dispositifs parmi lesquels figurent les pièges à œufs et les pièges en X. En raison de leur pouvoir létal, ils ne doivent pas être installés sans un agrément légal.

Les pièges à collet

Les collets ne sont pas des dispositifs pour tuer l’animal (généralement un renard) capturé par le cou. Pour cela, ces pièges de catégorie 3 sont dotés d’un arrêtoir obligatoire afin d’éviter l’étranglement. Un collet mal conçu risque de tuer les animaux. Pour éviter cela, vous devez donc choisir un collet homologué.

Les pièges à lacet

Ces outils de piégeage sont déclenchés par pression sur une palette pour capturer l’animal sans le tuer. La différence avec les collets est que la capture est réalisée sur une partie du corps. Parmi les modèles célèbres de pièges à lacet figurent le Belisle, le Godwin et le Billard.

La mort par noyade

Certains pièges peuvent capturer les animaux et entraîner par la suite leur mort par noyade. Les espèces nuisibles visées par ces dispositifs de catégorie 5 sont principalement les ragondins et les rats musqués. On ne les utilise pas en Gironde ni dans les zones où la loutre d’Europe et le castor d’Eurasie sont présents.

En dehors des pièges de la catégorie 1, tous les autres doivent être homologués pour être utilisés. Les pièges précités sont des outils mécaniques conventionnels. Cependant, il existe d’autres types de dispositifs. Ainsi, on peut mentionner :

  • les pièges biologiques
  • les pièges toxiques

Les pièges toxiques

Pour lutter contre les nuisibles, de nombreuses personnes font le choix des insecticides et autres produits chimiques. Ces derniers pouvaient contenir il y a quelques années des substances telles que le Lindane et le Propoxur. Cependant, actuellement les produits à base de pyrèthre sont la règle. Le pyrèthre est moins dangereux pour l’homme que les produits anciennement utilisés. Cependant, des risques existent encore pour la santé humaine. C’est pour cette raison que de nombreux spécialistes recommandent les produits et pièges biologiques pour lutter contre les animaux nuisibles et éviter leurs dégâts.

Les pièges biologiques

En dehors des pièges toxiques, le piégeage biologique est de plus en plus apprécié pour ses avantages variés. En effet, ces systèmes ne dégradent pas l’environnement et sont quand même efficaces. Il y a par exemple les pièges à phéromones, les insectes auxiliaires et les effaroucheurs. Intéressons-nous de près aux pièges à phéromones et aux insectes auxiliaires.

Les pièges à phéromones sont particulièrement utilisés par les jardiniers et les sylviculteurs. Les phéromones sont sécrétées naturellement par les insectes pour leurs activités de reproduction et pour communiquer. Les pièges à phéromones permettent donc de capturer les insectes dans un système de piégeage en leur faisant croire que leurs semblables du sexe opposé y sont présents. Ces systèmes sont efficaces contre des insectes tels que les mouches de l’olive, celles de la cerise et la pyrale du maïs. Un diffuseur de phéromones synthétiques a l’avantage de ne pas être toxique et intègre donc parfaitement un piège bio.

Les insectes auxiliaires sont aussi utilisés principalement en agriculture biologique. De nombreux experts considèrent que c’est la meilleure alternative à l’utilisation des produits chimiques pour la lutte contre les nuisibles. On peut par exemple utiliser les nématodes, les chrysopes, les coccinelles et les acariens. Ces animaux sont utiles parce qu’ils sont des prédateurs de la plupart des espèces nuisibles aux cultures. Ils permettent donc de réguler les populations de ravageurs. Mais en plus, ils contribuent la pollinisation des fleurs et légumes des potagers. Ça revient généralement moins cher qu’un traitement chimique, et c’est écologique.

Cas particulier des répulsifs

On ne peut mentionner les pièges pour nuisibles sans parler des répulsifs. Ces derniers contrairement aux pièges et aux produits toxiques repoussent les animaux. Par exemple, contre les rongeurs, l’on peut utiliser du poivre et des huiles essentielles variées. Certains appareils à ultrasons peuvent aussi jouer ce rôle et éloigner certaines espèces spécifiques de votre demeure ou de vos locaux. Il existe même des granulés répulsifs contre les animaux nuisibles que vous pouvez vous procurer dans les boutiques en ligne spécialisées.

REMONTER AU TABLEAU DES CATÉGORIES DE PIÈGES

Piège à taupe

Parmi les animaux nuisibles que redoutent les jardiniers, la taupe n’est pas une espèce à négliger. Pour s’en débarrasser, divers modèles du piège à taupe sont à votre portée.

Des répulsifs naturels tels que les gousses d’ail sont efficaces contre les taupes. Cependant, vous pouvez vous procurer des appareils à ultrasons contre les taupes. Leur prix varie entre 15 et 50 euros, et ils peuvent être alimentés avec l’énergie solaire ou des piles. Ces dispositifs se placent tous les 2 ou 3 mètres sur le périmètre à protéger.

Les taupicides chimiques sont efficaces, mais vous pouvez vous procurer des pièges métalliques pour éviter de tuer inutilement ces animaux. En dehors du piège à taupe métallique, vous pouvez utiliser le piège à taupe en tubes PVC qui coûte environ 3 euros l’unité. Le piège à taupe à pétard dont l’efficacité est élevée est vendu entre 60 et 80 euros. Cependant, il faut l’éviter si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie à la maison. Pour lutter contre les taupes, vous pouvez utiliser les cartouches fumigènes qui les asphyxient. Avec environ 30 euros, vous pouvez vous procurer 10 cartouches fumigènes pour traiter 300 m².

Piège à guêpe

Lorsque vous avez un jardin, il est très probable que les guêpes s’y invitent. Pour éviter leurs piqûres désagréables, vous pouvez faire usage d’une bombe d’insecticide spécial nid de guêpes. Ce piège à guêpe peut être acheté avec un budget de 15 euros. Les bombes sont à vaporiser la nuit quand les guêpes dorment afin de ne pas les effaroucher. Une autre solution efficace est de disposer dans votre jardin des bocaux qui contiennent un produit attractif pour les guêpes. Ce produit à diluer dans l’eau peut coûter entre 5 et 10 euros et permettra de les capturer, puis tuer. Le bocal avec un produit attractif est un piège à guêpe par excellence.

Piège à moustique

Les moustiques font partie des nuisibles que l’on redoute le plus. Ces animaux sont hématophages, et personne n’aime se faire sucer le sang. Pour les éradiquer, on peut utiliser un piège à moustique. Parmi les solutions variées qui sont sur le marché, on mentionne :

  • la raquette antimoustique électrique qui se vend à 3 euros environ ;
  • les aérosols insecticides qui coûtent environ 5 euros ;
  • les cassettes antimoustiques qui diffusent un insecticide sur plusieurs mois. Elles coûtent environ 10 euros.

Pour simplement éloigner les moustiques, des solutions plus écolos, telles que les bougies antimoustiques à la citronnelle, sont efficaces. Vous pouvez vous les procurer avec 2 euros. Des plantes telles que le basilic et le géranium peuvent être aussi utilisées.

Piège à Mouche

Une mouche peut transmettre de nombreuses maladies, et les bourdonnements peuvent avoir un impact psychologique non négligeable. Il convient donc d’installer un piège à mouche efficace chez vous. Certains stickers que l’on peut acheter déjà à 5 euros sont efficaces contre ces bestioles nuisibles. D’autres solutions telles que les granulés anti-mouches (à environ 10 euros), les aérosols (environ 5 euros) et les cassettes anti-mouches sont aussi efficaces. Si vous pouvez vous accommoder avec l’esthétique pas terrible du papier tue-mouches, vous apprécierez l’efficacité redoutable de ce piège à mouche. Un kit de 4 bandes du papier tue-mouches peut être acheté avec 2,5 euros. Comme pour les autres animaux, des répulsifs, dont les huiles essentielles, peuvent être efficaces. Ces dernières coûtent en général 5 euros pour 10 mL.

Piège à souris

Pour se débarrasser des souris, on peut utiliser :

  • le piège à souris à ultrasons ;
  • les solutions biologiques telles que les feuilles de laurier, les huiles essentielles et la litière usagée de chat ;
  • les souricides qui sont souvent constitués d’un anticoagulant ou d’un produit qui provoque l’hypothermie ;
  • le piège à souris pour capturer les vivants. Parmi les variantes de ce dispositif figurent la nasse à souris et le piège à souris à bascule ;
  • le piège à souris létal. Il est décliné en divers modèles dont le piège à souris mécanique et le piège à souris électrique.

Comme exemple de pièges qui tuent les souris, vous pouvez choisir :

  • les tapettes ;
  • le piège à souris à dents ;
  • la souricière à 2 ou 3 trous ;
  • le piège à souris à glu ;
  • le piège à souris à élastique qui étrangle l’animal.

Pour vous procurer le piège à souris, un budget de 30 euros est à prévoir pour certains modèles à capture. Les pâtes souricides ont des prix qui varient entre 5 et 20 euros.

Piège à rat

Personne n’aime les rats ; ils sont généralement dégoûtants, et l’on a envie de s’en débarrasser le plus vite possible.

Les répulsifs tels que le poivre, les feuilles de laurier et les huiles essentielles de la citronnelle ont l’avantage d’être naturels et efficaces. Vous pouvez essayer les ultrasons pour chasser les rats de votre demeure. Ces appareils coûtent entre 15 et 40 euros en fonction du perfectionnement du modèle. Cependant, il est courant que les rats arrivent à s’y accoutumer, et vos appareils à ultrasons deviendront alors inutiles.

Si vous ne désirez pas utiliser des appâts empoisonnés et mortels, vous pouvez faire recours à des pièges de diverses sortes. Les appâts enduits de rodenticides peuvent vous coûter 5 euros, alors que le prix des pièges peut varier jusqu’à 70 euros. Les produits rodenticides doivent être dissimulés tous les 10 mètres des lieux de prédilection des rats. Parmi les pièges disponibles qui tuent les rats, l’on peut mentionner :

  • le piège à rat mécanique tel que la tapette et le piège à rat à dents ;
  • le piège à rat électrique qui envoie des décharges aux rats piégés ;
  • le piège à rat à glu où l’animal s’englue et meurt par la suite.

Piège à frelon asiatique

Le frelon asiatique est un des insectes que les apiculteurs redoutent particulièrement. En effet, ce nuisible ne se contente pas de piquer dangereusement l’homme. C’est un prédateur chevronné des abeilles. Pour s’en débarrasser, on peut fabriquer soi-même un piège à frelons asiatiques en suivant des tutoriels disponibles sur internet. Cependant, vous pouvez utiliser un piège à frelons asiatiques déjà fabriqué tel que le EASY TRAP. Ce type de pièges est accessible avec 20 euros. D’autres solutions telles que le Vespacatch proposent une méthode naturelle à base d’extraits de plantes pour piéger le frelon asiatique sans insecticide. Un piège à frelons asiatiques comme le VespaCatchcoûte moins de 5 euros, et la recharge de 1 L est disponible à environ 30 euros.

Piège à fouine

Lorsque l’on a un grenier, il est important de se méfier contre les fouines et d’avoir un piège à fouine. Les poulaillers aussi reçoivent la visite de cette espèce indésirable qui adore les volailles. Divers modèles du piège à fouine existent pour capturer ces animaux. Il s’agit notamment :

  • du piège à fouine à œufs de 25 ou 30 cm de diamètre ;
  • du piège à fouine à appât ;
  • du piège à fouine en X ;
  • de la boîte à fauve pour fouine, avec une ou deux entrées.

Les boîtes à fauves sont généralement les plus chères et peuvent vous coûter jusqu’à 150 euros. Cependant, un piège à fouine à œuf peut être acheté avec moins de 100 euros.

Piège à renard

Le renard fait partie des animaux nuisibles dont on n’entend pas souvent parler. Mais, les éleveurs de volailles les connaissent bien. Pour les éloigner, on peut les enfumer à l’aide de produits non toxiques. De plus, un produit tel que la bromadiolone (un anticoagulant) est souvent utilisé. Cependant, les effets néfastes sur la faune ne sont pas négligeables. Une des solutions les plus efficaces est la cage double de capture du renard. Pour vous procurer un piège à renard, vous pouvez prévoir un budget d’environ 100 euros. Les boîtes à fauve seront placées à des endroits stratégiques de votre domaine fermier pour être efficaces.

Piège à chat

Les chats errants et les chats sauvages sont aussi des dangers permanents pour les aviculteurs. De plus, on peut vouloir capturer un chat errant pour en prendre soin. Il existe des pinces de capture de chats qui coûtent jusqu’à 200 euros. Néanmoins, le piège à chats en forme de cage est disponible avec un budget de 100 à 150 euros. Ces cages sont en métal, disposent d’un déclenchement de fermeture rapide et sont disponibles en versions fixes ou pliantes. Une autre solution efficace contre les chats est le filet de capture. Ce piège à chat particulier peut être acheté avec moins de 200 euros.